Passer au contenu du forum

La Place du Village

Partager librement nos connaissances sur le village du Revest-les-Eaux


La Place du Village » Le bureau des enquêtes » Les moulins de Dardennes, une carte imagée de 1602

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 ]

1 08-11-2019 13:09:15 -

Que reconnaissez-vous sur cette carte ? Où sommes nous ? racontez nous !

https://revest.legtux.org/uploads/images/2019/11/08/moulins-de-dardenne-29aout1602..jpg

Les Archives Nationales présentent actuellement à Paris une exposition intitulée "Quand les artistes dessinaient les cartes" sur le thème de ces cartes imagées du moyen-âge et de la renaissance. http://www.archives-nationales.culture. … les-cartes

Pour nous aider à cerner ce mode de représentation cartographique, citons le dossier de presse de l'exposition. A notre connaissance, la carte ci-dessus ne fait pas partie de l'exposition. Elle est représentée dans un ouvrage sur le Toulon de Vauban et appartient aux archives de Toulon.

Cette exposition met en valeur le corpus méconnu des « vues figurées » qui apparaissent au tournant du Moyen Âge et de l'époque moderne (XIVe-XVIe siècle). Il s'agit de représentations de territoires de dimension restreinte (terroir, ville, seigneurie, petit comté), qui montrent les lieux comme si le spectateur les avait sous les yeux. Le dessin vise alors à identifier des lieux et à se repérer dans l'espace, en dehors souvent des techniques de projection savante de l'espace alors en cours de redécouverte.
...
Ces « figures » (comme on les appelait à l'époque) sont spectaculaires : manuscrites, peintes sur du parchemin, parfois de très grand format (certaines font plus de 5 mètres de long), elles sont finement dessinées, joliment colorées, abondamment annotées, indéniablement pittoresques. Elles sont aussi très variées. De fait, la plupart ont été faites par des artistes, parfois parmi les plus renommés de leur époque : Léonard de Vinci, Bernard Palissy, Jean Cousin… Précédant la mise au point des normes et outils cartographiques « modernes », les auteurs ont usé de procédés originaux pour restituer l'espace : relevé empirique et observation du terrain depuis un point élevé (clocher, éminence), représentation des lieux en plan ou en perspective, par vue panoramique, aérienne ou plongeante. Elles se trouvent ainsi au confluent de l'art et de la cartographie dont l'évolution, à la même période, vers la construction mathématique et le support imprimé sera aussi évoquée.

Assez curieusement, aucune de ces cartes n'était faite pour montrer le chemin d'un lieu à un autre ou pour guider le voyageur. Faites à la demande de commanditaires prestigieux (rois, princes, abbayes, villes), elles étaient liées à des pratiques de gouvernement. Elles délimitaient une frontière ou des droits, aidaient à trancher des procès, illustraient des travaux d'aménagement, appuyaient des opérations militaires, décrivaient des événements historiques, cataloguaient des possessions ou célébraient l'identité d'un lieu ou d'un territoire. Ces usages expliquent le souci d'exactitude et de véracité du dessin, mais aussi parfois certaines déformations ou occultations de la réalité.

Messages [ 1 ]

Pages 1

Répondre

La Place du Village » Le bureau des enquêtes » Les moulins de Dardennes, une carte imagée de 1602



PunBB.INFO - расширения и темы на заказ