Passer au contenu du forum

La Place du Village

Partager librement nos connaissances sur le village du Revest-les-Eaux


La Place du Village » Généalogies Revestoises » Un site sur la généalogie des familles revestoises

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 2 ]

1 06-02-2018 19:00:58 -

Lignées revestoises : https://genealogie.revestou.fr/

Les familles d'un village sont souvent interconnectées et celles qui y sont implantées depuis un, deux, trois siècles sont peut-être celles où l'on a le plus de cousinage.

Le but de ce site réalisé à partir d'archives publiques est d'essayer de démêler cet écheveau de lignes généalogiques.

Peut-être y découvrira-t-on des parentés insoupçonnées ... Peut-être certains auront envie d'en savoir plus et se lanceront à la découverte de leurs ancêtres. D'autres voudront partager avec leurs voisins, leurs concitoyens, leurs cousins le trésor de recherches généalogiques déjà réalisées...

Depuis quand les familles se sont installées au Revest? D'où venaient-elles ? Quels prénoms donnait-on aux enfants ? Comment a évolué l'orthographe des noms de famille ? Quels étaient le nom des curés et des maires ? Quels étaient les métiers exercés ? Comment a évolué la population des quartiers et hameaux ?

C'est peut-être le début d'une grande aventure. Mais on ne saura pas où cela nous mène tant que l'on n'aura pas essayé.

Revestois, lançons-nous à la recherche de nos ancêtres oubliés. Car leur histoire, c'est notre histoire. Ce sont eux qui nous ont faits ce que nous sommes.

2 30-01-2019 07:18:43 -

Notre association publie depuis 32 ans le résultat de ses recherches sur l'histoire du Revest. Parfois, on y découvre des portraits ou des biographies de personnages qui ont marqué le village de leur empreinte. On y a abordé aussi la généalogie des grandes familles, je veux dire de ceux qui habitaient les châteaux : les seigneurs du Revest, les Fabre de la Ripelle ou les De Gasquet à Tourris. Et parfois également des bribes d'histoires familiales, comme les Cucci à la Tourrevelle ou les Alziary à la Ripelle.

Raconter notre village n'aurait pas de sens si cela se bornait à l'étude des bâtisses et des restanques. Il faut aussi raconter la vie des hommes, car ce sont les hommes qui font l'histoire.

Depuis près d'une année, nous avons entamé une étude généalogique du village. Oh, il s'agit  exclusivement de données publiques éparses que nous connectons simplement au sein d'un site web réalisé avec un logiciel ad hoc. Les trop rares contributions volontaires que nous avons reçues, nous les étayons systématiquement en vérifiant les actes d'état civil disponibles en ligne. Pas d'anecdotes ni d'approximations sur notre site, la seule vérité que nous ayons à connaître est celle de la généalogie de papier ...

Pour le respect de la vie privée, nous nous conformons strictement à la réglementation française qui se décline en délais après un événement. Ne seront pas publics sur nos sites :
- les naissances de moins de 100 ans après la date du registre
- les mariages de moins de 75 ans
- les décès de moins de 25 ans
- les tables décennales de moins de 25 ans
- les recensements, les listes électorales, les fiches de Mort Pour La France de moins de 100
ans.

En deçà de ces limites temporelles, les personnes seront évoquées comme suit : les noms seront en clair, les prénoms réduits à leurs initiales, aucune information de date et de lieu d'événement ne s'affichera.

Pour l'ensemble du site public, aucun document, aucune photo ne s'affichera.

Ces mesures de confidentialité vont bien au-delà des préconisations officielles de notre législation et sont bien plus restrictives que les conditions de consultation des sites publics de généalogie collective comme Geneanet ou le Family Search des Mormons.

Le site présente également une version privée, sécurisée, réservée à des personnes identifiées et connectées, dont le contenu, plus complet, ne peut être accessible par les moteurs de recherche.

Cette version privée permet aux contemporains d'explorer leur ascendance et leur cousinage, telle notre présidente qui a constatée qu'elle était apparentée à au moins 6 de nos 17 Revestois Morts pour la France de 14-18.

En un an de travail, l'effectif de notre arbre généalogique villageois dépasse les 1500 personnes. C'est peu au regard des 4 siècles d'archives disponibles. Mais je n'ai que 10 doigts, chaque saisie est vérifiée et certains documents sont difficiles à déchiffrer, comme les actes de baptêmes de 1616 ! Pourtant, rien qu'avec cet échantillon limité, l'on constate déjà que les lignées se croisent, les cousinages se dévoilent.

Pour avancer encore, nous lançons de nouveau un appel à contribution : faites-nous parvenir vos documents familiaux, et vos arbres généalogiques que vous avez commencés. Nous les connecterons volontiers aux éléments déjà créés. Dans la limite de 2 générations de non-Revestois ascendantes ou descendantes : c'est une généalogie du village et il faut bien fixer une limite, même s'il est intéressant de savoir d'où viennent ceux qui se sont installés au Revest et où ont essaimé ceux qui l'ont quitté.

Messages [ 2 ]

Pages 1

Répondre

La Place du Village » Généalogies Revestoises » Un site sur la généalogie des familles revestoises


PunBB.INFO - расширения и темы на заказ