Notre association publie depuis 32 ans le résultat de ses recherches sur l'histoire du Revest. Parfois, on y découvre des portraits ou des biographies de personnages qui ont marqué le village de leur empreinte. On y a abordé aussi la généalogie des grandes familles, je veux dire de ceux qui habitaient les châteaux : les seigneurs du Revest, les Fabre de la Ripelle ou les De Gasquet à Tourris. Et parfois également des bribes d'histoires familiales, comme les Cucci à la Tourrevelle ou les Alziary à la Ripelle.

Raconter notre village n'aurait pas de sens si cela se bornait à l'étude des bâtisses et des restanques. Il faut aussi raconter la vie des hommes, car ce sont les hommes qui font l'histoire.

Depuis près d'une année, nous avons entamé une étude généalogique du village. Oh, il s'agit  exclusivement de données publiques éparses que nous connectons simplement au sein d'un site web réalisé avec un logiciel ad hoc. Les trop rares contributions volontaires que nous avons reçues, nous les étayons systématiquement en vérifiant les actes d'état civil disponibles en ligne. Pas d'anecdotes ni d'approximations sur notre site, la seule vérité que nous ayons à connaître est celle de la généalogie de papier ...

Pour le respect de la vie privée, nous nous conformons strictement à la réglementation française qui se décline en délais après un événement. Ne seront pas publics sur nos sites :
- les naissances de moins de 100 ans après la date du registre
- les mariages de moins de 75 ans
- les décès de moins de 25 ans
- les tables décennales de moins de 25 ans
- les recensements, les listes électorales, les fiches de Mort Pour La France de moins de 100
ans.

En deçà de ces limites temporelles, les personnes seront évoquées comme suit : les noms seront en clair, les prénoms réduits à leurs initiales, aucune information de date et de lieu d'événement ne s'affichera.

Pour l'ensemble du site public, aucun document, aucune photo ne s'affichera.

Ces mesures de confidentialité vont bien au-delà des préconisations officielles de notre législation et sont bien plus restrictives que les conditions de consultation des sites publics de généalogie collective comme Geneanet ou le Family Search des Mormons.

Le site présente également une version privée, sécurisée, réservée à des personnes identifiées et connectées, dont le contenu, plus complet, ne peut être accessible par les moteurs de recherche.

Cette version privée permet aux contemporains d'explorer leur ascendance et leur cousinage, telle notre présidente qui a constatée qu'elle était apparentée à au moins 6 de nos 17 Revestois Morts pour la France de 14-18.

En un an de travail, l'effectif de notre arbre généalogique villageois dépasse les 1500 personnes. C'est peu au regard des 4 siècles d'archives disponibles. Mais je n'ai que 10 doigts, chaque saisie est vérifiée et certains documents sont difficiles à déchiffrer, comme les actes de baptêmes de 1616 ! Pourtant, rien qu'avec cet échantillon limité, l'on constate déjà que les lignées se croisent, les cousinages se dévoilent.

Pour avancer encore, nous lançons de nouveau un appel à contribution : faites-nous parvenir vos documents familiaux, et vos arbres généalogiques que vous avez commencés. Nous les connecterons volontiers aux éléments déjà créés. Dans la limite de 2 générations de non-Revestois ascendantes ou descendantes : c'est une généalogie du village et il faut bien fixer une limite, même s'il est intéressant de savoir d'où viennent ceux qui se sont installés au Revest et où ont essaimé ceux qui l'ont quitté.

Les recensements nominatifs des années 1921, 1926,1931 viennent d'être rendus publics en ligne sur le site des Archives départementales du Var, en application du décret n° 2018-1117 du 10 décembre 2018 "relatif aux catégories de documents administratifs pouvant être rendus publics sans faire l'objet d'un processus d'anonymisation". (Je vous donne le lien du décret, mais faut vraiment une clef de décodage. Enfin si ça vous chante, c'est là : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe … =20181226)

Jusque très récemment, les recensements disponibles en ligne pour Le Revest-les-Eaux s'arrêtaient en 1911.

https://archives.var.fr/article.php?lar … nventaires

Il me semble aussi que de nombreux actes d'état civil affichent désormais les mentions marginales (mariage, décès etc ) alors que ce n'était pas le cas auparavant.

Visitez le site des Lignées Revestoises !
Venez à la rencontre de vos ancêtres, contribuez.

C'est là : https://genealogie.revestou.fr/

Vous pourrez faire des découvertes surprenantes sur vos cousins et vos ancêtres, des secrets de famille, peut-être, comme pour R2D2.


https://revest.legtux.org/uploads/images/2018/11/18/r2-je-suis-ton-pere.jpg

(Image empruntée  sur ce site : https://www.histoire-genealogie.com/Aie … et-perils)

http://photos.revestou.fr/i?/upload/2018/11/10/20181110201020-3ff22bac-me.jpg

Pour commémorer les 100 ans de l'armistice, nous vous proposons un bulletin spécial consacré à notre village durant la Grande Guerre et aux 17 Revestois " Mort pour la France" et dont les noms figurent sur le monument aux morts du cimetière et sur la plaque apposée sur la façade de la Mairie.

https://revestou.fr/images/bulletin69.png


Vous le trouverez en téléchargement là >>>>> https://photos.revestou.fr/picture?/bul … -bulletins   Une version papier sera disponible très rapidement.
En accord avec la Mairie, un tilleul sera replanté près de l'école maternelle au village, pour remplacer celui coupé il y a quelques années dans la cour de l'école.
Ce tilleul avait été planté en février 1919 et baptisé "tilleul de la Liberté" par le conseil municipal de l'époque en hommage aux sacrifices consentis par la population. (plus de précisions p 29 du bulletin).
Bonne lecture à tous.

L'eau est un patrimoine commun. Sa préservation, son usage et son environnement nous concernent tous.

Le dossier de l'enquête publique est consultable en mairie du 8 octobre au 9 novembre 2018 inclus.

Mais également par internet sur le site de la Préfecture du Var, à cette adresse là : http://www.var.gouv.fr/retenue-de-dardennes-a7394.html

On peut aussi donner son avis au commissaire enquêteur par mail au : retenuededardennes-epvar@administrations83.net